Fonction GrooveShark

Cliquer sur un auteur pour lire et entendre chanter ses textes

Apollinaire Guillaume (34) Aragon Louis (61) Banville Théodore de (24) Baudelaire Charles (77) Beart Guy (8) Belleau Rémy (4) Beranger (10) Berimont Luc (9) Bourget Paul (6) Brassens Georges (40) Brel Jacques (9) Bruant Aristide (5) Cabrel Francis (5) Cadou René-Guy (12) Carco Francis (7) Carême Maurice (7) Caussimon Jean-Roger (6) Chateaubriand (4) Claudel Paul (9) Cocteau Jean (6) Coppée Francois (10) Corbière Tristan (8) Corneille (4) Couté Gaston (18) Cros Charles (16) De Baïf (4) Desbordes-Valmore Marceline (18) Desnos Robert (16) Dimey Bernard (12) Du Bellay Joachim (5) Eluard Paul (25) Ferré Léo (6) Florian Claris de (7) Fort Paul (12) Gautier Théophile (28) Genet Jean (4) Gerard Rosemonde (4) Haraucourt Edmond (5) Hugo Victor (102) Jacob Max (8) Jammes Francis (7) La Fontaine Jean de (27) Labé Louise (8) Laforgue Jules (4) Lamartine Alphonse de (19) Leclerc Félix (6) Leconte de Lisle (19) Mac Orlan Pierre (6) Machaut Guillaume de (9) Malherbe Francois de (4) Mallarmé Stéphane (6) Marot Clément (28) Mendès Catulle (6) Musset Alfred de (28) Nerval Gérard de (22) Noailles Anna de (6) Nougaro Claude (6) Orléans Charles d' (17) Peguy Charles (7) Pisan Christine de (4) Prévert Jacques (26) Queneau Raymond (8) Racine Jean (4) Radiguet Raymond (4) Regnier Henri de (6) Richepin Jean (9) Rilke Rainer Maria (8) Rimbaud Arthur (40) Ronsard Pierre de (70) Rostand Edmond (6) Saint-Amant (4) Samain Albert (10) Silvestre Armand (11) Souchon Alain (4) Soupault Philippe (6) Sully Prudhomme (16) Supervielle Jules (8) Toulet Paul-Jean (5) Trenet Charles (5) Verhaeren Emile (5) Verlaine Paul (65) Vian Boris (6) Vigneault Gilles (5) Villon Francois (22) Vilmorin Louise de (5)

Verlaine


                Paul Verlaine par Frédéric Bazille

Paul Marie Verlaine est un poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896.
La famille Verlaine s'installe à Paris en 1851. Paul Verlaine suit des études secondaires en pension et devient bachelier en 1862, il renonce par la suite à des études de droit et entre comme employé à l'Hôtel de ville de Paris en même temps qu'il fréquente cafés et cercles littéraires comme celui des Vilains Bonshommes...
La suite sur Wikipedia


Textes chantés de cet auteur :
À Clymène
À Germain Nouveau
Âme, te souvient-il
Après trois ans
Art Poétique
Avant que tu ne t'en ailles
Birds in the night(je vous vois encor)
C'est l'extase
Chanson d'Automne
Charleroi
Chevaux de Bois
Clair de Lune
Colloque sentimental
Colombine
Crépuscule du soir mystique
Dans l'interminable ennui de la plaine
Dansons la gigue (Streets)
Ecoutez la Chanson bien Douce
En sourdine
Gaspard
Green
Grotesques
Il faut voyez-vous nous pardonner...
Il patinait merveilleusement
Il pleure dans mon coeur (Spleen)
Impression fausses
J'allais par des chemins perfides
Je devine, à travers un murmure
Je ne sais pourquoi
L'allée est sans fin
L'auberge
L'échelonnement des haies
L'espoir luit ...
L'heure du berger
L'heure Exquise
L'incrédule
L'ombre des arbres
La dure épreuve va finir
La mer est plus belle...
La ronde des prisonniers
La chevalier Malheur
Le chien de Jean de Nivelle
Le Ciel est par-dessus le Toit
Le paysage dans le cadre...
Le piano que baise une main frêle
Le son du cor s'afflige
Les chères mains
Les ingénus
Mandoline (Fêtes galantes)
Marine
Mon fils est mort
Mon rêve familier
N'est-ce pas ?
Nevermore
Ô triste, triste était mon âme
Pantomime
Pensionnaires
Paysage belge
Puisque l'aube grandit
Soleils couchants
Sérénade
Tous deux
Toute grâce et toutes nuances
Un grand sommeil noir
Vers pour être calomnié